Un savoir-faire rare qui ne laisse pas le droit à l'erreur, se perpétue à la Faïencerie d’Art Breton.

Voici les 4 phases principales de la fabrication d’une faïence de Quimper.

Phase 1 > La pâte et le biscuit
La pâte à faïence est composée d’argile, de talc, de calcaire et de silice. Après le broyage et l’addition d’eau, la pâte obtenue est façonnée.

Sa mise en forme est faite par pressage, calibrage ou coulage de “barbotine” dans des moules en pâtre, ou même par tournage à la main. Ce qui est le cas de certaines pièces de la Faïencerie d’Art Breton qui confie leur fabrication à des artisans régionaux.

Après le séchage et le finissage, les pièces vont passer une nuit au four pour une première cuisson à 1050°C.

Particulièrement délicate, cette opération produit un tesson très poreux auquel on a donné le nom de biscuit.

Phase 3 > La décoration
La véritable Faïence de Quimper tire toute son originalité de la façon dont elle est décorée, entièrement à main levée par une succession de touches vives.

Ce si célèbre “coup de pinceau de Quimper” qui ne laisse pas le droit à l’erreur, la couleur pénétrant instantanément dans l’émail.

Le peintre a un “coup de pinceau” qui lui est propre, comme son écriture.

Cette exécution personnelle, individualisée par ses initiales, rend chaque œuvre différente et unique.


Phase 2 > L’émaillage
Avant sa décoration sur “émail cru”, le biscuit est d’abord émaillé. L’émail est un verre opacifié, broyé dans de l’eau.

Il doit avoir un point de fusion invariable et une dilatation identique à celle du biscuit.

A la Faïencerie d’Art Breton, les pièces sont émaillées manuellement au pistolet. par capillarité, le voile d’émail se fixe sur le biscuit poreux avec une épaisseur constante de 4/10e de millimètre.

Phase 4 > La cuisson finale
Ce deuxième passage au four va donner vie à la faïence, révéler la force des couleurs et la brillance de l’émail.

Les couleurs sont des compositions d’oxydes métalliques qui mutent lors de cette cuisson dite de “grand feu” (d’apparence rose pâle, le bleu va devenir éclatant et profond).

Le cycle de cuisson – de froid à froid – dure environ 15 heures et la température atteint 955°C.

Vers 190°C, on peut ouvrir le four et voir les couleurs prendre, en quelques minutes, leurs teintes définitives.